Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ferme n°3

Dossier IA88030502 réalisé en 2015

Fiche

Dossiers de synthèse

Voir

Parties constituantes non étudiées four à pain, bûcher
Dénominations ferme
Aire d'étude et canton Bulgnéville - Bulgnéville
Adresse Commune : La Vacheresse-et-la-Rouillie
Lieu-dit : Vacheresse (La)
Adresse : 31 rue Roch (rue du Sergent)
Cadastre : 2015 ZA 49

La ferme n°3 de La Vacheresse possède une structure qui remonte au 3e quart du 18e siècle selon la date "1765" gravée sur le linteau de la baie de cuisine du logis de gauche située sur la façade latérale gauche. Cette ferme a accueilli dans la première moitié du 20e siècle, un dépôt de boissons, le téléphone et l'extincteur de la commune.

Période(s) Principale : 3e quart 18e siècle , porte la date
Dates 1765, porte la date

La ferme n°3 est implantée à l'intersection des rues principales, entre l'église, la mairie et le lavoir. Non mitoyenne, cette grande ferme est composée de 6 travées : une chambre à four, deux étables de part et d'autre de la grange et deux logis.

La porte piétonne surmontée d'une corniche donne sur un couloir qui dessert les deux logis symétriques, en profondeur, avec les cuisines s'ouvrant sur la rue et les poêles sur le jardin. Les cheminées avec leur placards-chauffant et les pierres à eau sont conservés. Sur le toit, le conduit de cheminée en briques de laitier est soigné. Le logis de gauche est bâti sur une cave haute qui est accessible depuis le couloir intérieur et depuis la rue, par le pignon, en raison de la dénivellation du terrain. Sur ce pignon, le linteau de la baie de la cuisine est gravé de la date "1765", et la boite de l'ancien extincteur de la commune est encore fixée.

Des chambres sont aménagées à l’étage et probablement un pigeonnier. Les encadrements des baies sont en pierre de taille à linteau segmentaire délardé. La porte charretière est en plein cintre et les ouvertures des étables sont dénaturées. Des réduits à cochons se situaient à l'arrière de celle de gauche.

La chambre à four, adossée, a probablement été transformée en logis, et est aujourd’hui en ruines. Un bucher en essentage de bois y est accolée.

Murs grès moellon enduit
bois essentage
Toit tuile mécanique, ciment amiante en couverture (?)
Plans plan rectangulaire régulier
Étages 1 étage carré, sous-sol
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit à longs pans demi-croupe
Typologies Ferme à double logis
Techniques sculpture
Représentations ornement architectural
Précision représentations

L'encadrement de la porte piétonne à imposte vitrée est mouluré et surmonté d'une corniche. La porte charretière ornée de petits jours en forme de losanges.

architecture rurale du canton de Bulgnéville 88

implantation parallèle
mitoyen non applicable
flint segmentaire délardé
flintcha cintré
mlint grès, IPN
porte piétonne oui
flint2 droit
travée 6
fonction travée LEGECC/P
flamande non
pans de bois non applicable
date 1765
observation Ferme à double logis. Ferme à double étable (dénaturées). Chambre à four accolée, probablement transformée en logis, en ruines. Cave sous le logis de gauche accessible depuis la rue grâce au dénivelé et depuis le couloir intérieur. porte piétonne moulurée avec corniche. porte charretière ajourée de losanges. cheminée soignée en briques de laitier. bucher en essentage de bois accolée à droite. date portée. téléphone et extincteur de la commune. réduit à cochons dans l'étable de gauche.
chaine d'angle non applicable
seuil non applicable
mobilier cuisines : cheminées, placards, pierre à eau. Poele : placard-chauffant.
oculus non
(c) Région Lorraine - Inventaire général ; (c) Conseil départemental des Vosges - Varvenne Vanessa