Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ferme n°27

Dossier IA88031810 réalisé en 2018
Dénominations ferme
Aire d'étude et canton Dompaire - Dompaire
Adresse Commune : Derbamont
Adresse : 10 route de Circourt
Cadastre : 2018 AA 70

La structure de la ferme n°27 de Derbamont a été établie à la fin du 18e siècle par Jean-Nicolas Colin (propriétaire) selon la mention sur la pierre de fondation située entre la porte charretière et la baie du poêle : "[…] IREMIR ? / P.P.P IeAN NICOLAS / COLIN 1792". Les encadrements en grès blanc (baie du logis et porte charretière) de la façade antérieure ont probablement été ajoutés au milieu du 19e siècle. D'autres modifications du logis (intérieur et pignon Est) ont été effectuée à la fin du 20e siècle ou au début du 21e siècle.

Période(s) Principale : 4e quart 18e siècle , porte la date
Secondaire : milieu 19e siècle, limite 20e siècle 21e siècle , daté par travaux historiques
Dates 1792, porte la date
Auteur(s) Personnalité : Colin Jean-Nicolas,
Jean-Nicolas Colin

Jean-Nicolas Colin est habitant à Derbamont à la fin du 18e siècle.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
propriétaire, signature

La ferme n°27 de Derbamont est située en bordure de la rue allant à Circourt, à l’extrémité Est du village, au sud du ruisseau Le Robert. Cette ferme à trois travées est composée d’étable, d'une grange et d'un logis en profondeur. En l’absence de porte piétonne, on y entre en passant par la porte charretière. La cuisine est éclairée par une baie percée dans le pignon, tandis que le poêle est ouvert sur la rue. La cuisine était aussi équipée d'un four à pain dans la cheminée, qui était saillant dans le pignon Est (détruit). Deux chambres ont été placées au-dessus du poêle et de l’avant-grange.

La structure de plan rectangulaire est construite en moellons de grès enduits, et les encadrements des ouvertures sont en pierre de taille à linteau droit, hormis celle au-dessus de la grange qui est à linteau segmentaire délardé. L’ensemble est abrité par une charpente de bois à longs pans avec demi-croupe, couverte de tuiles mécaniques.

Le jardin potager autour du logis est délimité par un muret en moellons.

Murs grès moellon enduit
Toit tuile mécanique (?)
Plans plan rectangulaire régulier
Étages 1 étage carré
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit à longs pans demi-croupe
Techniques sculpture
Représentations ornement architectural, croix, coeur
Précision représentations

L'encadrement de la porte charretière est muni de moulures à la hauteur des chapiteaux et d'une agrafe. La pierre de fondation est ornée de deux croix et d'un cœur.

(c) Région Lorraine - Inventaire général ; (c) Conseil départemental des Vosges - Varvenne Vanessa