Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ferme n°24

Dossier IA88030526 réalisé en 2015

Fiche

Dossiers de synthèse

Œuvres contenues

  • ensemble de 9 bustes
    La Vacheresse-et-la-Rouillie, Rouillie (La), 190 Grande Rue ; Vrécourt, 28.30 place Général Leclerc (du) ; Vrécourt, 3 rue Ménil (du)

Voir

Appellations Maison Félicien DUFOUR
Parties constituantes non étudiées clôture
Dénominations ferme
Aire d'étude et canton Bulgnéville - Bulgnéville
Adresse Commune : La Vacheresse-et-la-Rouillie
Lieu-dit : Rouillie (La)
Adresse : 190 Grande Rue ( )
Cadastre : 2015 ZB 72

La ferme n°24 de La Rouillie possède une structure qui remonte probablement au 18e siècle, avec des modifications au milieu du 20e siècle. La façade est ornée de deux bustes en remploi, provenant peut-être de l'ancien château de Vrécourt (bustes similaires remployés à Vrécourt, cf : IA88030142 et IA88030113). Le bâtiment est appelé "Maison Félicien DUFOUR" lors de l'étude "enquête sur la maison rurale" réalisée par Georges Savouret vers 1943.

Remploi provenant de Commune : Vrécourt Lieu-dit : ancien château
Période(s) Principale : 18e siècle , daté par travaux historiques
Auteur(s) Personnalité : DUFOUR Félicien,
Félicien DUFOUR

Félicien DUFOUR est habitant de La Rouillie au milieu du 20e siècle.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
propriétaire, attribution par source

La ferme n°24 est implantée parallèlement à la rue principale de La Rouillie, au centre du hameau. Cette ferme à pavillon possède un plan en forme de L, et est composée de deux logis de part et d'autre de la grange. Celui de droite est constitué d'une cuisine unique avec une cheminée et une pierre à eau sous la baie.

Le logis de gauche possède aussi une cuisine avec cheminée et pierre à eau sous la baie, mais a été agrandi par l'ajout d'un poêle accolé en avant sur l'usoir. Sur la façade de celui-ci, deux bustes sur consoles ont été installés.

Ces deux logis ne possèdent pas de porte piétonne et l'on y entre en passant par la grange. Les étables se situent à l'arrière et les engrangements au-dessus.

Trois chambres se trouvent à l'étage au-dessus des logis.

L'ensemble des baies possède des encadrements en pierre de taille à linteaux segmentaires délardés (hors ouvertures récentes sur le pignon nord). Celles du rez-de-chaussée sont munies d'un garde-corps de fonte. La porte charretière est en plein cintre. Au-dessus, les greniers sont éclairés par un oculus.

Les conduits de cheminées sur la toiture sont en briques de laitier, soignés.

L'usoir est clôturé par un muret de pierre récent surmonté d'une grille.

Murs grès moellon enduit
Toit tuile mécanique
Plans plan régulier en L
Étages 1 étage carré
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit à longs pans croupe
Typologies Ferme à double logis, Ferme à pavillon, Ferme à plan en L
Techniques sculpture
ferronnerie
Représentations ornement géométrique, buste d'homme, buste de femme, figure mythologique, ornement végétal
Précision représentations

La façade du logis de gauche est ornée de deux bustes sculptés en pierre sur console ornée d'une coquille. L'un présente un homme avec une peau de lion sur les épaules et une couronne de feuille de vigne et de raisin. L'autre buste est une femme drapée, aux cheveux longs ramenés sur l'épaule gauche et portant une couronne. Ils proviennent peut-être de l'ancien château de Vrécourt. Les baies du rez-de-chaussée possèdent un garde-corps en fonte à motif feuillagé.

architecture rurale du canton de Bulgnéville 88

implantation parallèle
mitoyen oui
flint segmentaire délardé
flintcha cintré
mlint grès
porte piétonne non applicable
flint2 droit
travée 3
fonction travée LGL
flamande non
pans de bois non applicable
date non applicable
observation Ferme à double logis avec agrandissement du logis de gauche en avant sur l'usoir (toit à croupe). 2 bustes en façade (en remploi de l'ancien chateau de Vrécourt?). baie à garde-corps de fonte. clôture avec muret de pierre surmonté d'une grille récente. Pas de porte piétonne. cheminée de brique de laitier soignée en toiture.
chaine d'angle fausse chaine d'angle
seuil non applicable
mobilier non vu
oculus oculus au-dessus de la porte charretière.

Références documentaires

Documents d'archives
  • Fond Georges Savouret. Série 147J1, conservé aux Archives départementales des Vosges, Épinal

    Archives départementales des Vosges, Épinal : 147J1
(c) Région Lorraine - Inventaire général ; (c) Conseil départemental des Vosges - Varvenne Vanessa