Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ferme n°23

Dossier IA88031790 réalisé en 2018
Dénominations ferme
Aire d'étude et canton Dompaire - Dompaire
Adresse Commune : Bazegney
Adresse : 2 rue du Moulin
Cadastre : 2018 B 314

La ferme n°23 de Bazegney possède une structure qui remonte au moins 17e siècle avec des modifications postérieures, notamment les ouvertures au 19e siècle, et la réfection de la toiture et de la charpente dans la seconde moitié du 20e siècle.

Période(s) Principale : 17e siècle , daté par travaux historiques , (?)
Secondaire : 19e siècle, 2e moitié 20e siècle , daté par travaux historiques

La ferme n°23 de Bazegney est située dans la rue menant au moulin. Implantée perpendiculairement à la voie, la façade antérieure s'ouvre à l'Est sur un large usoir public.

Cette ferme est composée de trois travées : un logis en profondeur de part et d'autre de la grange. Les étables se situaient à l'arrière (détruites). Afin de laisser le passage à des engins agricoles récents, les piliers soutenant la toiture (hommes-debout) ont été modifiés, mais le balancier (faux-grenier au-dessus de la grange) a été conservé en partie centrale.

En l'absence de porte piétonne, on entre dans les logements en passant par la porte charretière. Le logis nord est constitué d'une cuisine avec une petite cheminée à manteau de bois. La pierre a eau sous la baie est déposée. Elle est surélevée au-dessus d'une cave haute qui est accessible depuis l'étable. Un escalier en bois mène à une chambre au-dessus. Celle-ci est éclairé par une petite baie dont le linteau est infléchi. La baie de la cuisine est également chanfreinée.

Le logis sud est constitué de 3 pièces contre le mur pignon. On y pénètre par la cuisine en position centrale. Celle-ci était équipée d'une pierre à eau sous la baie, de placards, d'une cheminée dans l'angle avec un four à pain saillant sur le pignon (détruit). La taque a disparue, mais un petit placard-chauffant se situe à l'arrière, dans la chambre s'ouvrant sur la façade antérieure. La cuisine distribue aussi une seconde chambre à l'arrière. Le sol de ces deux chambres est couvert de parquet, tandis que la cuisine est en terre battue. Les trois pièces sont couvertes d'un plafond à poutres dont les angles ont été moulurés. La chambre à grain placée au-dessus de ce logis est accessible en passant par l'escalier de la cuisine nord. Dans le prolongement du rez-de-chaussée, l'étable s'ouvre sur la rue par une porte dont l'encadrement est chanfreiné et par une baie sur une pierre à eau. Si la baie est en remploi, la porte est peut-être en place.

La façade postérieure (ouest), s'ouvrant sur le jardin, est couverte par un avant-toit reposant sur des piliers de bois, permettant d'abriter un bucher notamment.

Murs grès moellon enduit
Toit tuile mécanique
Plans plan rectangulaire régulier
Étages 1 étage carré, sous-sol
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit à longs pans
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier droit, en charpente
Typologies Ferme à double logis
États conservations désaffecté
Techniques sculpture
Représentations ornement architectural
(c) Région Lorraine - Inventaire général ; (c) Conseil départemental des Vosges - Varvenne Vanessa