Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ferme n°19

Dossier IA88031321 réalisé en 2017

Fiche

Œuvres contenues

Dénominations ferme
Aire d'étude et canton Bulgnéville - Bulgnéville
Adresse Commune : Auzainvilliers
Adresse : 8 rue Haut Vèze (du)
Cadastre : 2017 A 415

La structure de la ferme semble dater du 4e quart du 17e siècle, selon la date portée "1687" sur le manteau de la cheminée dans le logis de gauche. La façade antérieure des deux travées de droite n'a pas été modifiée (baies chanfreinés). Les ouvertures du logis ont été modifiées au cours du 18e siècle et des chambres ont été ajoutées au-dessus au 19e siècle.

Dans le jardin, le puits est surmonté d'une pompe à eau à godet, provenant de la fabrique Sauzay à Autun (71), de la fin du 19e siècle ou du début du 20e siècle.

Période(s) Principale : 4e quart 17e siècle , porte la date
Secondaire : 18e siècle, 19e siècle , daté par travaux historiques
Secondaire : limite 19e siècle 20e siècle , daté par travaux historiques
Dates 1687, porte la date
Auteur(s) Auteur : Sauzay frères,
Sauzay frères

En 1859, Maurice Sauzay s’associe à Jules Geoffroy pour reprendre la quincaillerie et le commerce des métaux des Frères Goin à Autun. En 1867 Jules Geoffroy quitte la

société et l'arrivée de Marc Sauzay entraîne la création de «Sauzay Frères» en 1868.

L'entreprise fabrique à partir des années 1870 des instruments agricoles et des pompes dites à chapelet.

En 1883, l’atelier de construction est dirigé par «Sauzay-Frères», tandis que la quincaillerie en gros est gérée par Victor Berthier, gendre de Maurice Sauzay, qui crée sa

propre société avec Jean-Louis Godard.

En 1903, Maurice et Marc Sauzay confient respectivement leur entreprise à leur fils Jean et à leur gendre Félix Graillot qui continueront de construire des pompes estampillées «Sauzay-frères» jusqu’en 1926.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
fabricant, signature

La ferme est située au centre d'Auzainvillers, le long de la rue principale. Elle est composée de trois travées : un logis, une grange et une chambre à four servant aussi de cuisine, surmontée d'une chambre à grain. Le four était débordant en façade sur l'usoir et a été détruit. Le logis de droite possède une cuisine et un poêle s'ouvrant sur la rue et deux chambres au-dessus. Les étables se placent à l'arrière, celle de gauche accueille les réduits à cochons.

L'ensemble des espaces est accessible depuis la partie avant de la grange (pas de porte piétonne sur la rue). Cette avant-grange, appelée localement "charri" est délimitée par une seconde porte charretière, identique à celle située en façade antérieure, et sert d'espace de rencontre, d'aire battage et de rangement des charriots/voitures. Cette agencement est courant dans les Vosges méridionales (La Vôge), mais très rare dans le Xaintois.

A l'arrière, dans le jardin, un puits a été creusé. Il est surmonté d'une margelle carrée en ciment et d'une pompe à eau à godet.

Murs grès moellon enduit
Toit tuile mécanique, ciment amiante en couverture
Plans plan rectangulaire régulier
Étages 1 étage carré
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit à longs pans
Typologies ferme à double logis, ferme à charri
Techniques sculpture
Représentations ornement architectural monogramme, coeur, croix, cartouche, I.H.S.
Précision représentations

Les encadrements des deux portes charretières et des trois baies de droite sont chanfreinés. Les baies de la cuisine et du poêle sont à linteau segmentaire délardé.

Le manteau de la cheminée est sculpté d'un cartouche, portant le monogramme du Christ entre un cœur et une croix, flanqués de la date "1687".

architecture rurale du canton de Bulgnéville 88

implantation parallèle
mitoyen oui
flint chanfrein
flintcha cintré
mlint grès
porte piétonne non applicable
flint2 segmentaire délardé
travée 3
fonction travée PCGCh à four
flamande non
pans de bois non applicable
date 1687
observation ferme à charri, chambre à four, cheminée datée.
chaine d'angle non applicable
seuil non applicable
mobilier cuisine : cheminée, placards
oculus jour rectangulaire au-dessus de la porte charretière.
(c) Région Lorraine - Inventaire général ; (c) Conseil départemental des Vosges - Varvenne Vanessa