Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ferme-moulin n°21

Dossier IA88031793 réalisé en 2018
Appellations Moulin de Chozel
Dénominations ferme, moulin
Aire d'étude et canton Dompaire - Dompaire
Hydrographies Ruisseau Le Colon
Adresse Commune : Bettegney-Saint-Brice
Lieu-dit : Moulin de Chozel
Adresse : route departementale n°10
Cadastre : 2018 ZH 17 ; 2018 ZH 18

Le moulin de Bettegney-Saint-Brice est signalé sur la carte de Cassini sous le nom de "Moulin de Cheutrey" (milieu 18e siècle). Il semble que cet édifice était en bois (source orale). Le Moulin de Chozel semble avoir été reconstruit en pierre en 1826, selon la mention gravée : "1826 JBC / EMCB" sur le linteau de la baie de cuisine située sur le pignon sud, par Jean-Baptiste Cossin et son épouse. Suite à la faillite du moulin, il est employé dans l’usine textile Boussac, et vend le site à un marchand de vin vers 1880-1885. Le bâtiment est alors agrandi en 1880 selon la date gravée sur la clef de la porte charretière. Le moulin est ensuite acquis par l'arrière-grand-père du propriétaire actuel, Théophile Finot (1860-vers 1920). Celui-ci crée un second logis accolé au nord en 1888 selon la mention sur la pierre de fondation à droite de la porte piétonne : "CETTE PIERRE A / ÉTÉ POSEE PAR / TH.il FINOT / AGE DE 27 ANS / 1888". La famille fait construire un 3e logis en pavillon dans la 1ere moitié du 20e siècle. Le moulin est actuellement une exploitation agricole (élevage bovin et ovin, vergers).

Période(s) Principale : 18e siècle , daté par travaux historiques , (?) , (détruit)
Principale : 2e quart 19e siècle, 4e quart 19e siècle , porte la date, daté par tradition orale
Secondaire : 1ère moitié 20e siècle , daté par travaux historiques
Dates 1826, porte la date
1880, porte la date
1888, porte la date
Auteur(s) Personnalité : Cossin Jean-Baptiste,
Jean-Baptiste Cossin

Jean-Baptiste Cossin est propriétaire du Moulin de Chozel à Bettegney-Saint-Brice dans la première moitié du 19e siècle.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
propriétaire, signature, attribution par tradition orale
Personnalité : Finot Théophile,
Théophile Finot (1860 - vers 1920)

Théophile Finot (1860-vers 1920) est propriétaire du Moulin de Chozel à Bettegney-Saint-Brice à la fin du 19e siècle.

Il est lauréats du Concours central d'Epinal en 1913. Concours agricole, catégorie Grande Culture : Médailles d'argent grand module attribué à pour ses bâtiments, la réunion de parcelles et la création de pâtures.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
propriétaire, signature

Le Moulin de Chozel est située à l'ouest du village de Bettegney-Saint-Brice, le long de la route départementale n°10, sur le ruisseau du Colon.

Isolé, le bâtiment composé d'un premier logis et de la machinerie du moulin au-dessus de l'ancien canal, au sud-ouest. Cette habitation ne contient d’une cuisine avec un four à pain (détruit). Elle a été agrandie par l’ajout d’une grange au nord-est. Un second logis a été ajouté dans la continuité avec deux pièces en façade antérieure (vers le sud-est) et une chambre prenant le jour par le pignon. Un four à pain a aussi été installé dans la cheminée de cette cuisine, avec un placard-chauffant le poêle. Une cave a été aménagé à l’arrière de ce logement, accessible depuis la grange et depuis le pignon nord. Enfin, un 4e agrandissement a permis d’ajouter un pavillon dans l’alignement de la façade antérieure, mais dont l’entrée est tournée vers la route, au nord. Servant d’habitation, il repose sur une cave haute, accessible de plain-pied grâce à la dénivellation du terrain.

La structure est construite en moellons de grès enduits, et les encadrements des ouvertures sont en pierre de taille, hormis pour le pavillon, où ils semblent être en béton. Des bâtiments agricoles récents ont été réalisés pour l’exploitation contemporaine (bovins et verger), d’un accolé au nord-ouest du corps principal, les 7 autres à proximité, avec des structures en parpaings de béton, ou métalliques fermées par un essentage de bois.

Murs grès moellon enduit
Toit tuile mécanique, tôle nervurée
Plans plan rectangulaire régulier
Étages 1 étage carré, comble à surcroît, sous-sol
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit à longs pans
toit en pavillon
Typologies Ferme à double logis, Ferme à pavillon
Techniques sculpture
Représentations ornement architectural
Précision représentations

L'encadrement de la porte charretière est orné d'une agrafe datée et de moulures à la hauteur des chapiteaux. Celui de la porte piétonne à imposte vitrée est mouluré. Une chaine marque également la séparation entre les logis de 1880 et 1888.

Annexes

  • Les habitants du Moulin de Chozel ( Bettegney-Saint-Brice), selon les dénombrements de population (sources : AD88 - 6M599) :

    Les habitants du Moulin de Chozel à Bettegney-Saint-Brice, selon les dénombrements de population (sources : AD88 - 6M599) :

    En 1886 : non mentionné (moulin probablement vide d’habitant)

    En 1896 : Théophile Finot (37 ans, cultivateur) habite au moulin de Chozel avec Marie Couturieux son épouse (29 ans), leurs deux enfants (Théophile, 4 ans et Marie, 8 ans) et leur domestique Victor Collé (45 ans), et Adèle Moinel (55 ans) dans le 2e logis.

    En 1901 : Théophile Finot (né en 1860) habite au moulin de Chozel avec Marie Couturieux son épouse (34 ans), leurs deux enfants (Théophile, 9 ans et Marie, 13 ans) et leur domestique Henri Peneaux (17 ans).

    En 1906 : Théophile Finot (né en 1860) habite au moulin de Chozel avec Marie Couturieux son épouse (née en 1866), leurs trois enfants (Théophile, né en 1891, Marie née en 1887 et Valérie née en 1900).

    En 1911 : Théophile Finot (né en 1860 à Gugney, propriétaire exploitant) habite au moulin de Chozel avec Marie Couturieux son épouse (née en 1866 à Evaux), leurs trois enfants : 1e : Marie (née en 1887 à Evaux), mariée avec Céleste Mempey (né en 1879 à Madegney, aide de culture). 2e : Théophile (né en 1891, à Bettegney). 3e Valérie (née en 1902 à Bettegney). Et leur domestique Théodule Demangel (née en 1892 à Frizon).

    En 1921 : Théophile Finot (né en 1891, à Bettegney, cultivateur) habite le moulin avec sa sœur Valerie (née en 1902 à Bettegney), sa mère Marie Veuve Finot (née en 1867 à Evaux-et-Menil) et deux domestiques : Louis Claude (né en 1896 à Remiremont) et Raymond Vuilleroy (né en 1905 à Calais).

    En 1926 : Théophile Finot (né en 1891, à Bettegney, cultivateur) habite le moulin avec sa femme Gabrielle Robinet (née en 1892 à Brantigny), leurs 2 enfants (Achille né en 1917, et Théophile né en 18[2]3), sa belle-mère Marie Bouton (née en 1858 à Chamagne) et deux domestiques (Pierre Dorand, né en 1890 à Coyelins – Suisse, et Louis Remy né en 1909 à Essegney)

    En 1931 : Théophile Finot (né en 1891, à Bettegney, cultivateur) habite le moulin avec sa femme Gabrielle Robinet (née en 1892 à Brantigny), leurs 2 enfants (Achille né en 1917, et Théophile né en 18[2]3), et deux domestiques (Louis Joseph Pierron, né en 1871 à Saulxures, berger, et Jean Baizeau né en 1912 à Tunis (?) commis).

    En 1936 : Théophile Finot (né en 1891, à Bettegney, cultivateur) habite le moulin avec sa femme Gabrielle Robinet (née en 1892 à Brantigny), leurs 2 enfants (Achille né en 1917, et Théophile né en 18[2]3), et un commis Emile Apre (né en 1905 à Evaux).

(c) Région Lorraine - Inventaire général ; (c) Conseil départemental des Vosges - Varvenne Vanessa