Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ferme des Champs

Dossier IA88030173 réalisé en 2014

Fiche

Dossiers de synthèse

Appellations Ferme des Champs, Maison des Champs
Parties constituantes non étudiées remise agricole, toit à porcs, hangar agricole
Dénominations ferme
Aire d'étude et canton Bulgnéville - Bulgnéville
Adresse Commune : Vrécourt
Lieu-dit : Maison des Champs La Ferme des Champs
Adresse :
Cadastre : 2014 ZP 87 ; 2014 ZP 88

Signalée sur la carte de Cassini (milieu du 18e siècle), la ferme des Champs appartenait aux seigneurs de Vrécourt, et en 1793, elle contenait une maison, engrangements, hangars, jardin potager, 205 jours de terre et 52 fauchées, 1/2 jours de prés et 3 demi-jours de chènevières, avec une autres maison au levant du coté de l'engrangement. Elle est adjugée à Charles Garnier fils pour 28 415 livres lors de la vente des Biens Nationaux (20/11/1793). (Vrécourt, pages d'histoire. Fontaine. 1922).

En 1900, la ferme appartient à Madame de Dommartin, et est exploitée par la famille Touvenin. Les bénéfices se chiffrent alors chaque année par 3-4 et 5000 francs. (AD88 : 11 T 32/372).

La remise agricole située le long de la route a été bâtie dans le 3e quart du 19e siècle selon la mention "C.D. / 1864" gravé au sommet de l’encadrement de la porte charretière.

Le site abrite aujourd'hui un centre équestre.

Période(s) Principale : 19e siècle , daté par travaux historiques
Principale : 3e quart 19e siècle , porte la date
Dates 1864, porte la date

La Ferme des Champs est isolée à environ à 400 mètres de la sortie sud du bourg. Elle est constituée de 3 corps de bâtiment formant un plan en U autour d'une cour centrale. Un 4e bâtiment est placé le long de la route. Il sert de remise avec deux appentis sur poteaux de bois fermés d'essentage de planches verticales. L'encadrement de la porte charretière est en pierre de taille, à linteau segmentaire et est daté.

Dans la cour principale, le bâtiment de droite, de plan triangulaire, abrite le logis composé d'une cuisine, d'un poêle et de plusieurs chambres. Une étable ou bergerie est accolée à l'arrière. En vis à vis, l’exploitation agricole est établie par une alternance de 3 étables et 2 granges. Les deux travées de droite sont antérieures aux 3 de gauches. Ces deux constructions sont reliées par une remise sur poteaux de bois qui a été fermée par des moellons et parpaings pour la transformer en logis, servant désormais de gite.

Les encadrements des ouvertures sont en pierre de taille à linteau droit, sans ornement.

Murs grès moellon enduit
calcaire moellon enduit
bois essentage de planches
Toit tuile mécanique
Plans plan régulier en U
Étages 1 étage carré, comble à surcroît
Couvrements
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit à deux pans demi-croupe
toit à un pan
toit en pavillon
Typologies Ferme à plan en U

architecture rurale du canton de Bulgnéville 88

implantation isolée
mitoyen non
flint droit
flintcha anse de panier
mlint grès, bois
porte piétonne oui
flint2 non applicable
travée non applicable
fonction travée EGEGE + R + L + R
flamande non
pans de bois non applicable
date 1864
observation Ferme à plan en U avec 4 bâtiments : 1 logis, 1 exploitation, 1 remise transformée en gite, 1 remise (portant la date 1864). Logis de plan non régulier couvert d'un toit en pavillon.
chaine d'angle non applicable
seuil non applicable
mobilier non vu
oculus oculus et jours rectangulaires sous la toiture de l'exploitation. Jour rectangulaire probablement au-dessus de la pierre à eau.

Références documentaires

Bibliographie
  • FONTAINE, André-Léon. Vrécourt. Pages d'histoire. Impr. Balan-Sedan, 1922. - VIII-467 p., suppl. p. 469-485. : ill., carte ; 23 cm.

    Conseil Régional de Lorraine, Service Régional de l'Inventaire général du Patrimoine Culturel, Nancy
(c) Région Lorraine - Inventaire général ; (c) Conseil départemental des Vosges - Varvenne Vanessa