Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ferme de la Dreuve n°38

Dossier IA88031340 réalisé en 2017

Fiche

Appellations Ferme de la Dreuve
Parties constituantes non étudiées maison
Dénominations ferme
Aire d'étude et canton Bulgnéville - Bulgnéville
Adresse Commune : Auzainvilliers
Lieu-dit : Puits Moly (le)
Cadastre : 2017 ZI 92 partie agricole ; 2017 ZI 93 habitation

Mentionnées dans la seconde moitié du 12e siècle, La Dreuve donne son nom aux bois environnant et 5 arpents appartiennent alors à l'abbaye de Flabémont (cf Idoux, Anne. La présence prémontrée dans les environs de Vittel et de Contrexeville au 12e et 13e siècle. In : Journées d'études vosgiennes 2001).

La carte des Naudin (1728-1739) figure une tuilerie à l'emplacement de la Ferme de la Dreuve. Distinctement visible sur le cadastre napoléonien (1840), la ferme de la Dreuve semble remonter au moins à la première moitié du 19e siècle. Le logis principal a été modifié dans les années 1960. Une maison d'habitation soignée a été construite à l'entrée de l'exploitation, probablement au cours du 1er quart du 20e siècle.

Le dénombrements de la population communale de 1886 (AD88 - 6M566) précise que la ferme de la Dreuve est habitée par Joseph Ginyrich (52 ans) cultivateur, son épouse Madeleine Schwestzer (née à Goncourt en Haute-Marne en 1843), leurs 3 enfants : Joseph (né en 1864), Marie (né en 1868) et Elisabeth (né en 1872), et deux domestiques : Eugène Babon (38 ans) et Jules Aubry (16 ans).

En 1906, 3 autres domestiques ont remplacés ceux de 1886 : Auguste Ripart (né en 1883 à Contrexeville), Louis Giullerez (né en 1888 à Domjulien), René Pothier (né en 1890 à Dombrot-sur-Vair).

La propriété change à plusieurs reprises de propriétaires pendant les années suivantes, jusqu'en 1936, où 3 habitants sont recensés : Jean Papu-Edme (né en 1912) est désigné comme herbager, qui emploie Jules Policretti (maçon, né en 1906 à Signals en Italie) et son épouse Pauline Bortusso (né en 1908, italienne également).

La ferme est encore en activité aujourd’hui à travers un élevage de vaches laitières (Gaec de la Ville - Hagnéville-et-Roncourt).

Période(s) Principale : 1ère moitié 18e siècle, 1ère moitié 19e siècle , daté par travaux historiques , (?)
Secondaire : 1er quart 20e siècle, 3e quart 20e siècle , daté par travaux historiques
Principale : 12e siècle , daté par source , (détruit)

Isolée à la limite du finage ouest de la commune d'Auzainvilliers, la ferme de la Dreuve est située près de la route de Vaudoncourt (R.D.18), le long du ruisseau de la Dreuve. Elle s'organise autour d'une cour par la construction progressive de plusieurs corps de bâtiment : Le logis principal est flanqué de deux espaces agricoles (étables, granges, poulaillers et réduits à cochons), et un logis de manouvriers ferme l'entrée de la cour. Un autre logis, plus soigné, a été établi en surplomb de la route d'accès (début 20e siècle).

Murs grès moellon enduit
Toit tuile mécanique, ciment amiante en couverture
Plans plan régulier
Étages 1 étage carré, sous-sol
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit à longs pans demi-croupe
Typologies ferme à double logis

architecture rurale du canton de Bulgnéville 88

implantation isolée
mitoyen non applicable
flint non applicable
flintcha non applicable
mlint grès
porte piétonne oui
flint2 non applicable
travée 8
fonction travée GLLEGEL L
flamande non
pans de bois non applicable
date non applicable
observation non applicable
chaine d'angle non applicable
seuil non applicable
mobilier non vu
oculus non applicable

Références documentaires

Bibliographie
  • Idoux, Anne. La présence prémontrée dans les environs de Vittel et de Contrexeville au 12e et 13e siècles. In : Journées d'études vosgiennes (27-28 octobre 2001 ; Contrexéville, Vittel). Des sources au thermalisme, Contrexéville-Vittel. Contrexéville : Centre d'Etudes locales ; Vittel : Cercle d'Etudes, 2002. p. 109-126

    Conseil Régional de Lorraine, Service Régional de l'Inventaire général du Patrimoine Culturel, Nancy
(c) Région Lorraine - Inventaire général ; (c) Conseil départemental des Vosges - Varvenne Vanessa