Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

ensemble religieux Saint-Mansuy

Dossier IA54002303 réalisé en 1990
Vocables Saint-Mansuy
Dénominations ensemble religieux
Aire d'étude et canton Nancy et périurbain - Nancy
Adresse Commune : Nancy
Adresse : 108, 110 rue de Boudonville , 243, 245 avenue de la Libération
Cadastre : 1972 AD 143, 144 ; 1972 CM 29, 30, 109

En 1878, Mgr Foulon, évêque de Nancy, demande au chanoine Noël de réfléchir à la construction d'une église sur la route de Toul (aujourd'hui avenue de la Libération). Le terrain est acheté en partie grâce au don de Claude Jacquemin (père). L'église Saint-Mansuy, en référence à Mansuy, évèque de Toul au 4e siècle, réalisée par l'entreprise Kunegel (entrepreneur en maçonnerie) sous les ordres de l'architecte Emile Jacquemin (fils), est bénie le 16 octobre 1881 par Mgr Foulon. En 1884, une reproduction de la grotte de Lourdes est construite sous la direction d'Emile Jacquemin, au fond du terrain situé derrière l'église. Elle abrite une réplique de la Vierge de Massabielle, offerte par une paroissienne. Le 10 août 1884, la grotte, l'autel et la Vierge sont bénies par Mgr Turinaz, évêque de Nancy. En 1886, une propriété sise au 56, rue de Toul (aujourd'hui 164, avenue de la Libération) est achetée à la famille Jacquemin pour servir de presbytère. En 1886 et 1887, l'abbé Collot, curé de Saint-Mansuy, achète trois terrains, en partie grâce à des souscriptions : les deux premiers se situent rue de Boudonville, le troisième est à droite de l'église. On y construit une crêche et deux écoles, pour les filles et les garçons, selon les plans de l'architecte Emile Jacquemin. En 1899, la demeure personnelle de l'abbé Barbier, curé de la paroisse, située à proximité immédiate de l'église, devient le nouveau presbytère de la paroisse. En 1906, suite à la loi de séparation de l'Eglise et de l'Etat, le presbytère est saisi et devient la propriété du Bureau de bienfaisance. Il est racheté en 1927 par la paroisse. Dans les années 20, l'abbé Picard installe un cinéma (aujourd'hui disparu) dans une bâtisse proche de l'église ; il fonctionne jusqu'en 1965. L'école des garçons ferme en 1968, et celle des filles devient mixte. Les bâtiments de l'écoles de garçons sont loués en 1979 à la fédération Combet pour les Activités éducatives Lorraines. En 1984, la grotte est déclassée par décision diocésaine ; le pèlerinage cesse.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Dates 1878, daté par source, daté par travaux historiques, porte la date
Auteur(s) Auteur : Jacquemin Claude, architecte, attribution par travaux historiques
Auteur : Jacquemin Emile, architecte, attribution par source
Auteur : Kunegel, entrepreneur, attribution par source

L'église, la grotte, le presbytère et l'école de garcons forment un ensemble contigu bien qu'hétérogène. L'église (étudiée), de style néo-roman est construite perpendiculairement à l'avenue de la Libération. A gauche, contournant l'église, se trouve le chemin d'accès qui mène à la grotte de Lourdes (étudiée). Encore plus à gauche se dresse le presbytère (étudié) qui présente un pignon percé de baies en accolade. Les bâtiments de l'école de garçons se situent à droite de l'église, en perpendiculaire à celle-ci. L'école des filles et la crêche (étudiés) sont situées à quelques centaines de mètres vers l'est, près de l'intersection entre l'avenue de la Libération et la rue de Boudonville.

Statut de la propriété propriété de la commune
(c) Région Lorraine - Inventaire général - Metz Claire
Claire Metz

Stagiaire Master Histoire de l'Art au service de l'Inventaire général, site de Nancy, en 2006.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Tronquart Martine
Martine Tronquart

Chercheur au Service Régional de l'Inventaire du Patrimoine Culturel, site de Nancy.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.