Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

église Saint-Pierre-et-Saint-Paul

Dossier IA54002964 réalisé en 2013

Fiche

Œuvres contenues

Olry, Répertoire archéologique des cantons de Colombey et Toul sud, 1865 : dans l'église paroissiale dédiée à saint Pierre et saint Paul, deux chapelles sont dites l'une de la Vierge, la seconde de saint Joseph. Dans cette dernière une sculpture du Christ en croix et des douze apôtres.

L'église romane a été détruite, le nouvel édifice est dû à Léon Vautrin.

L'intérieur de l'église a été refait, il y a une quinzaine d'années et la sacristie a connu des travaux il y a 3/4 ans : les meubles anciens, en mauvais état, ont été remplacés par un placard moderne [nldr 2011].

Au centre de l'abside, une statue du Christ au Sacré-Coeur est présente dans une niche surélevée.

Dans le choeur, une statue en plâtre de sainte Thérèse de l'Enfant Jésus au sud répond à une statue de saint Nicolas avec les trois enfants dans le baquet, au nord.

Le transept.

Sur l'autel latéral sud, se trouve la Vierge de Notre-Dame de Lourdes ; sur l'autel latéral nord, est posée une statue de saint Joseph avec l'Enfant Jésus ; une console, à droite de l'autel latéral nord, est occupée par une statue de Jeanne d'Arc.

Dans le transept sud, se trouve une Piéta en pierre polychrome classée (PM54000003), dans le transept nord, une statue de saint Pierre en pierre polychrome classée ( PM54000002).

Une tête de saint Paul, présente dans l'église aurait disparu il y a quelques années (témoignage oral).

La nef.

Le chemin de croix en terre cuite peinte, complet, est en place.

Sur le mur sud, se succède une statue de saint Antoine de Padoue avec l'Enfant Jésus et un lys, une statue de la Vierge à l'Enfant sur une console.

Les vitraux.

Les vitraux sortent de l'atelier Höner Père et Fils, peintres-verriers à Nancy. Dans la nef, six vitraux sont à décor géométrique et ornements néo-gothiques.

Le vitrail du transept sud, possède un médaillon consacré à la Vierge présentant l'Enfant Jésus à saint Antoine de Padoue et à sainte Thérèse, celui-ci porte la mention « Restauré par Euro Vitrail Toul ».

Le vitrail du transept nord est orné d'un médaillon de la mort de Joseph, entouré de la Vierge et de Jésus.

Dans le choeur, se font face saint Paul (coté sud) et saint Pierre (côté nord).

Le cimetière.

Situé à la limite des habitations, il offre trois stèles intéressantes, des années 1875, réalisées par le même sculpteur reconnaissable à l'iconographie d'un arbre. Une stèle, avec les visages de la Vierge et du Christ sur des nuées, doit pouvoir être attribuée à ce même sculpteur. Le cimetière compte seulement une tombe d'ecclésiastique : celle de l'abbé Charles, 1855-1930, à priori originaire du village puisque inclus dans une concession familiale.

Dénominations église
Aire d'étude et canton Meurthe-et-Moselle - Colombey-les-Belles
Adresse Commune : Aboncourt
Adresse : rue Haute
Cadastre : 2011 D 134

Église Saint-Pierre-et-Saint-Paul.

L'ancienne église aurait été érigée à la fin du 12e siècle. Au cours du 19e siècle, cet édifice est détruit au profit d'une nouvelle église construite de 1877 à 1880, sur les plans de l'architecte nancéien Léon Vautrin.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Auteur(s) Auteur : Vautrin Claude-Léon, dit Léon,
Claude-Léon, dit Léon Vautrin (1820 - 1884)

Claude-Léon Vautrin, dit Léon Vautrin, est né le 17 septembre 1820 à Laloeuf (anciennement département de la Meurthe). Après un séjour comme commis chez l'architecte nancéien Charles Vivenot de 1845 à 1849, il est reçu à l'examen d'architecte en 1849. Il s'installe à son compte au cours de l'année 1851. Architecte diplômé de l’École des Beaux-Arts de Nancy et de l’École nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris, il est surnommé "l'architecte aux cent vingt églises". Il exerça son art principalement en Lorraine d'abord par des édifices civils puis dans la seconde moitié du 19e siècle, surtout par la construction d'églises, jusqu'en Chine via l'édification de la cathédrale de Canton. Il décède accidentellement le 11 novembre 1884 à Frouard.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source
Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Bibliographie
  • Thiebaut, Pascal. Un architecte néo-gothique méconnu : Léon Vautrin (1820-1884). [S.l.] : [s.n.], 1984. 60-22 p. + pl., ill., plans. Mém. maîtrise : Hist. Art : Nancy 2 : 1984.

    Conseil Régional de Lorraine, Service Régional de l'Inventaire général du Patrimoine Culturel, Nancy : A VAU
(c) Région Lorraine - Inventaire général ; (c) Conseil départemental de la Meurthe-et-Moselle - Chrétien Anne - Laumon Annette