Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

église Saint-Michel

Dossier IA88030039 réalisé en 2014
Appellations Saint-Michel
Dénominations église
Aire d'étude et canton Raon-l'Etape
Adresse Commune : Vexaincourt
Lieu-dit : Le Village
Adresse : rue de l'église
Cadastre : 2014 A 330

La première église de Vexaincourt (annexe de la paroisse de Luvigny) a été construite vers 1850, elle a été détruite par les allemands en mesure de représailles le 23 août 1914. En 1920, l'architecte nancéien Paul Drouin dresse un premier projet. Il est refusé par la commission spéciale des dommages aux édifices civils et cultuels des Beaux-Arts en 1925 : "attendu que tout caractère artistique fait défaut à ce projet…". En 1926, les architectes nancéiens Jacques Ogé et Henri Gilbert proposent un nouveau plan incluant le mobilier qui sera adopté à la seule réserve de la modification du remplage des baies latérales que l'architecte en chef des Régions Libérées découpera en 3 lancettes. Seul le premier niveau de la tour du bâtiment détruit est conservé. Il comporte, de part et d'autre du porche, deux pierres portant des mentions des constructeurs et commanditaires de l'ancien édifice : "église érigée par le zèle et les souscriptions des habitants de la commune de Vexaincourt, Vauthier [...] souscrit le cinq juin 1851, Paul Mathieu maire" et "JH Volff, NE Chanal, NL Poussardin, DDE Poussardin et JB Pierrel. En 1850, cette tour a été construite par les soins de V(alen)tin Vigneron Maire de la commune". La reconstruction, gérée par la coopérative de reconstruction de Raon-l'Etape et réalisée par l'entreprise Goumy de Saint-Dié, s'achève vers 1930. Un monument aux morts à été intégré dans l'escalier d'accès en 1929 (IM88030040). L'église est consacrée le 25/01/1931.

Période(s) Principale : milieu 19e siècle , porte la date , (détruit)
Principale : 2e quart 20e siècle , daté par source
Dates 1926, daté par source

Auteur(s) Auteur : Ogé Jacques,
Jacques Ogé (1887 - 1970)

Adresse : 24 av du 2e Corps à Nancy. ENSBA promotion 1910, diplome 1920.

Actif de de 1920 à 1954 (?)

Cabinet : Ogé Jacques, Gilbert Henri et Poutaraud Marcel (1923 ?- ?)

Réalisations : hôtel de ville et groupe scolaire de Chatel-Nomexy, école normale d'institutrice de Moselle, reconstruction de Baccarat (?), reconstruction des églises du canton de Baccarat (54, Bathelémont-les-Bauzemont, Coincourt, Magnières, Mignéville), mairie-école de Gondrexon (54), église de Vexaincourt (88, architecture et mobilier, 1923), Maison Jolin (80 avenue Foch à Nancy, 1923), école primaire à Boulogne-Billancourt (avec Le Corbusier, 1932), Aéro-club de Doncourt-les-Conflans (avec Le Corbusier et Bernard Ogé son fils, 1952-1954).

Travaille avec Marcel Poutaraud.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par travaux historiques
Auteur : Goumy A.,
A. Goumy

Entreprise A. Goumy à Saint-Dié (88)


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur, attribution par travaux historiques
Auteur : Gilbert Henri,
Henri Gilbert

Adresse : 24 av du 2e Corps à Nancy. Architecte DAD, école des Arts Décoratifs

Cabinet : Ogé Jacques, Gilbert Henri et Poutaraud Marcel (1923 ?- ?)

Réalisations : hôtel de ville et groupe scolaire de Chatel-Nomexy, école normale d'institutrice de Moselle, reconstruction de Baccarat (?), reconstruction des églises du canton de Baccarat (54, Bathelémont-les-Bauzemont, Coincourt, Magnières, Mignéville), mairie-école de Gondrexon (54), église de Vexaincourt (88, architecture et mobilier, 1923), Maison Jolin (80 avenue Foch à Nancy, 1923), école primaire à Boulogne-Billancourt (avec Le Corbusier, 1932), Aéro-club de Doncourt-les-Conflans (avec Le Corbusier et Bernard Ogé son fils, 1952-1954).

Travaille avec Marcel Poutaraud.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par travaux historiques

Église à nef à trois vaisseaux couverte d'un toit à deux pans, chœur polygonal à cinq pans et tour-porche dans oeuvre. La base de la tour-porche, seule partie conservée de l'ancien édifice, est construite en grès rose local, elle est surmontée d'une flèche en grès veiné de Champenay (67). Le porche est surmonté d'un fronton triangulaire et encadré par deux ensembles de baies étroites. Les bas-côtés et les deux pans obliques du chœur sont percés de baies trilobées, le mur du fond de l'abside étant éclairé d'un large oculus au réseau disposé en croix. L'ensemble est voûté de berceaux de briques sur armature de béton, longitudinal pour la nef et transversaux pour les bas-côtés. Ils sont portés par des colonnes à fût polylobé en grès. La voûte du chœur est peinte d'un ciel étoilé avec angelots sur des nuages.

Murs grès moellon crépi
brique creuse
Toit tuile mécanique
Plans plan allongé
Étages 3 vaisseaux
Couvrements voûte en berceau, en brique
voûte en berceau, en béton armé
Techniques peinture
Représentations étoile, ange
Précision représentations

Ciel étoilé avec angelots et nuages sur la voûte du chœur.

Travail réalisé dans le cadre d'une étude ponctuelle concernant la première reconstruction

Statut de la propriété propriété de la commune
(c) Région Lorraine - Inventaire général - Henry Jean-Yves