Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

église paroissiale Sainte-Pélagie

Dossier IA54030006 réalisé en 2013

Fiche

Œuvres contenues

Appellations sainte Pélagie
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Meurthe-et-Moselle - Badonviller
Adresse Commune : Sainte-Pôle
Adresse : rue de la Libération

L'église, reconstruite au 18e siècle, a été restaurée après la Première Guerre mondiale par l'entreprise Giovannini Vercelli, vraisemblablement sous la direction de l'architecte Henry Deville. Elle fut à nouveau restaurée après 1945 (clocher, toiture et intérieur).

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle
Auteur(s) Auteur : Deville Henry, Wilfrid,
Henry, Wilfrid Deville (24 juillet 1871 - 7 juin 1939)

Diplômé des Beaux-Arts de Paris en 1897, puis nommé DaPLG en 1900, Henry Deville, effectue un séjour aux États-Unis, puis rentre en France pour s’enrôler en 1914. Nommé architecte en chef de la reconstruction des régions libérées dans l'Est de la France, il commence à travailler à la restauration de Lunéville dès 1919. Il a réalisé les plans d'aménagement d'Arracourt, Baccarat, Blémerey, Bonviller, Clémery, Deuxville, Glonville, Hériménil, Pexonne, Saint-Pôle, Saint-Maurice et Vallois. Il a établi des plans d'aménagement pour six communes très détruites des environs de Blâmont : Neuviller-lès-Badonviller (détruit à 100 %), Ancerviller (29 %), Halloville (72 %), Domèvre-sur- Vezouze (83 %), Emberménil (100 %) et Xousse (41 %). Dans ces six communes, il a reconstruit les églises (Neuviller-lès-Badonviller, Ancerviller, Halloville, Emberménil, Xousse) ou les a restaurées dans leur état d'avant-guerre (Domèvre-sur-Vezouze). Il a systématiquement adopté un style néogothique, plus ou moins modernisé. Il a en outre dirigé la réparation des églises de Chanteheux et Reherrey. Il n'a pas poursuivi en Meurthe-et-Moselle après la fin de la Reconstruction et a fini sa carrière comme contrôleur des habitations à bon marché pour le ministère de la Santé publique.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par travaux historiques
Auteur : Vercelli Giovannini, entrepreneur, attribution par travaux historiques

L'église-grange présente en façade une tour-clocher à étages. A l'intérieur, la nef de trois travées se prolonge par un chœur semi-circulaire, éclairé par trois baies.

Murs calcaire moellon enduit
Toit ardoise
Plans plan allongé
Techniques vitrail
Précision représentations

Dans la nef, six verrières de l'atelier Benoît Frères, datées de 1953 et de 1954, représentent : le Baptême du Christ, l'apparition du Christ ressuscité à ses disciples, la mort de Joseph, l'Assomption, le retour du fils prodigue et Tobie avec l'ange (pêche du poisson).

Dans le chœur, entre deux verrières occupées par la croix sur fond de mosaïque, la verrière centrale, signée G. Gross Nancy, 1949, figure la Crucifixion; aux pieds de la Croix, la Vierge et saint Jean, une jeune fille, une femme et un soldat dont les visages sont des portraits (non identifiés); l’arrière-plan représente au sud, les ruines de l'église et au nord l'église restaurée, précédée d'un cimetière avec sept croix. L'inscription indique "La paroisse de Sainte-Pôle à ses morts des deux guerres".

Une statue en bois doré, de saint Éloi,19e siècle, a été classée au titre des Monuments historiques le 27/06/1974, .

(c) Région Lorraine - Inventaire général - Chrétien Anne - Laumon Annette - Mazerand Michel
Michel Mazerand

Enquêteur du pré-inventaire à l'Inventaire général de Lorraine.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Sonrier Marie-Agnès