Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

église paroissiale Sainte-Catherine

Dossier IA88001106 réalisé en 2004

Fiche

  • Impression
  • Agrandir la carte

Œuvres contenues

Vocables Sainte-Catherine
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Provenchères-sur-Fave - Provenchères-sur-Fave
Adresse Commune : Provenchères-sur-Fave
Lieu-dit : Le Village
Adresse : rue du Château
Cadastre : 1989 B 345

Eglise desservant les communes de Provenchères et du Beulay. Elle a desservi toutes les commune de l'actuel canton, excepté Lusse jusqu'en 1710, date de l'érection du vicariat de Colroy-Lubine. Elle a cessé de desservir la Grande-Fosse de 1758 à la Révolution puis définitivement vers 1836 et la Petite-Fosse en 1865. L'église a été construite au 12e siècle, les trois premiers étages de la tour datent de cette période, le troisième niveau est ajouré sur trois faces de doubles baies géminées à billettes et chapiteaux à rinceaux noués et sur sa face ouest d'une simple baie géminée. Les baies nord et sud ont été murées lors des transformations qui ont commencé en 1712 (date portée par le linteau de la porte latérale sud) par la construction de la nouvelle nef. La nef, originellement située à l'ouest de la tour, a été reconstruite à l'est de celle-ci, la tour située sur le choeur devenant tour-porche. C'est de cette campagne de travaux que date la surélévation du clocher, son double bulbe à lanternon (classé MH) et le porche néo-classique. L'ensemble des travaux est achevé en 1718, date du baptême des nouvelles cloches. Au 19e siècle les travaux se succèdent : 1861 couverture de la nef en tuiles mécaniques, 1862 création de la tribune du porche, 1864 remplacement des cloches, 1866 pose de verrières et remplacement du beffroi, 1869 remplacement de l'horloge, 1885 remplacement des bardeaux de la tour, 1894 achat d'un orgue, 1895 renouvellement du décor intérieur, 1896 surélévation de la sacristie. Les dommages de guerre ont touché les verrières (étude, IM88003872), les cloches (baptême le 13/6/1925), les statues qui surmontent le fronton du porche (IM88003853), l'horloge (IM88003856), l'orgue (IM88003839) et les peintures murales (IM88003845). Le double dôme de la tour a été recouvert de bardeaux de chêne jusqu'en 1961, puis d'ardoises et restauré (suite au classement MH de la tour) en bardeaux de châtaignier en 1995.

Période(s) Principale : 12e siècle
Principale : 1er quart 18e siècle
Secondaire : 3e quart 19e siècle
Secondaire : 4e quart 19e siècle
Dates 1712, date portée

Eglise à nef de plan rectangulaire, clocher hors oeuvre avec tour d'escalier et choeur pentagonal voûté d'arêtes. Une sacristie axiale (surélevée en 1896) ainsi qu'une chapelle à droite de la tour ont été ajoutées. Une tribune sur colonnes en fonte a été construite pour y installer, en 1894, un orgue (IM88003808).

Murs grès
enduit
moellon
pierre de taille
Toit tuile mécanique, bois en couverture
Plans plan allongé
Étages 1 vaisseau
Couvrements voûte d'arêtes
Couvertures toit à longs pans
flèche polygonale
bulbe
croupe polygonale
Escaliers escalier demi-hors-oeuvre
Typologies église grange, chevet polygonal, tour hors oeuvre sur façade ouest
États conservations restauré
Techniques décor stuqué
vitrail

[bibliographie] HUMBERT Léopold. Essai sur Provenchères à travers les âges. ; [archive] AD 88 2 O 378/9 ; AD 88 2 O 378/11 ; ADV 4 V 13, ACProv : RdD, E306, H401

Statut de la propriété propriété publique
Protections classé MH partiellement, 1995/01/30
Précisions sur la protection

tour (cad B 345)

(c) Région Lorraine - Inventaire général - Henry Jean-Yves