Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

église paroissiale de la Nativité-de-la-Vierge

Dossier IA54030020 réalisé en 2013

Fiche

Œuvres contenues

Vocables la Nativité de la Vierge
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Meurthe-et-Moselle - Badonviller
Adresse Commune : Fenneviller
Adresse : Grande Rue

L'ancienne église, d'après les photographies prises après les bombardements de 1915, semble être un bâtiment du 18ème siècle avec une tour romane (baies géminées). L'édifice a été reconstruit par l'architecte nancéien Georges Biet et l'entrepreneur Masson. Le maire, Victor Grüber, souhaitait une église s'inspirant de celle d'Haroué. La bénédiction a eu lieu le 27 septembre 1925.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle
Dates 1925, daté par travaux historiques
Auteur(s) Auteur : BIET Georges,
Georges BIET (1868 - 1955)

Architecte DPLG nancéien, auteur de l'église de Villerupt en 1904, il fut professionnellement domicilié pendant la reconstruction, tantôt à Cirey-sur-Vezouze tantôt à Badonviller. Biet était certainement l'architecte de la coopérative de la reconstruction de Parux, où il a établi le plan d'aménagement, constaté les dommages de l'église et réalisé le projet de reconstruction de celle-ci. Il a travaillé au plan d'aménagement ou au constat des dommages de l'église dans plusieurs commues de la région, à Saint-Sauveur, Bréménil, Cirey-sur-Vezouze, Tanconville, Val-et-châtillon. A Fenneviller, Biet a établi le plan d'aménagement et probablement le projet de reconstruction de l'église. Il a sûrement été l'architecte de la coopérative de reconstruction de toutes ces communes.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source

L'église, de style néo-gothique, construite perpendiculairement à la route, contrairement à l'édifice précédent, est bâtie en grès. La tour-porche possède une flèche percée de lucarnes et munie de gargouilles à chaque angle. Le chœur polygonal se poursuit par une nef à trois vaisseaux délimités par des colonnes sur lesquelles retombent les voutes d'ogive aux voutains de brique. Les baies sont décorées par les verrières du maître-verrier Georges Janin de Nancy. La tribune est éclairée par une baie composée de trois lancettes surmontées d'une rosace. ¨p

Parmi les éléments actuels du décor (statues, vitraux, peintures), aucun n'illustre le titulaire de l'église : la Nativité de la Vierge.

Murs grès pierre de taille
Toit ardoise
Plans plan allongé
Techniques vitrail
Précision représentations

Dans le chœur, les verrières figurent le Christ au Sacré-Coeur, La Vierge au Sacré-Coeur et saint Joseph. Les huit verrières de la nef sont occupées par des motifs de rinceaux et une bordure colorée. Cet ensemble est sorti de l'atelier de Georges Janin (1884-1955) maître-verrier à Nancy. Les trois lancettes de la baie occidentale, de style Art Déco, représentent : la Multiplication des pains et des poissons, l'Agneau du sacrifice et le Serpent d'airain.

(c) Région Lorraine - Inventaire général ; (c) Conseil départemental de la Meurthe-et-Moselle - Chrétien Anne - Laumon Annette - Sonrier Marie-Agnès - Soncourt Jean - Gottscheck Mary