Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

église paroissiale de la Nativité-de-la-Vierge

Dossier IA54030011 réalisé en 2013

Fiche

Œuvres contenues

Vocables La Nativité de la Vierge
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Meurthe-et-Moselle - Badonviller
Adresse Commune : Bréménil
Adresse : rue de l'Eglise

L'église a été bénite le 17 octobre 1715 par Claude Chavannes, curé de Badonviller. Et dès le 3 mai 1772, une mise en adjudication prévoyait des travaux à exécuter sur le bâtiment tant pour la construction de la tour, l’agrandissement de la nef, les murs du cimetière et autres ouvrages, portés sur un plan, lesquels furent exécutés par Hidulfe Pierson, entrepreneur à Senones. Au-dessus du porche, la date 1777 est gravée. La commune subit de graves dommages durant la Première Guerre mondiale et l'église fut l'objet d'importantes réparations.

Période(s) Principale : 1er quart 18e siècle
Principale : 3e quart 18e siècle
Principale : 1er quart 20e siècle
Dates 1777, porte la date
Auteur(s) Auteur : BIET Georges,
Georges BIET (1868 - 1955)

Architecte DPLG nancéien, auteur de l'église de Villerupt en 1904, il fut professionnellement domicilié pendant la reconstruction, tantôt à Cirey-sur-Vezouze tantôt à Badonviller. Biet était certainement l'architecte de la coopérative de la reconstruction de Parux, où il a établi le plan d'aménagement, constaté les dommages de l'église et réalisé le projet de reconstruction de celle-ci. Il a travaillé au plan d'aménagement ou au constat des dommages de l'église dans plusieurs commues de la région, à Saint-Sauveur, Bréménil, Cirey-sur-Vezouze, Tanconville, Val-et-châtillon. A Fenneviller, Biet a établi le plan d'aménagement et probablement le projet de reconstruction de l'église. Il a sûrement été l'architecte de la coopérative de reconstruction de toutes ces communes.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par travaux historiques

L'église-grange, située sur un tertre, domine le village. La tour carrée, couverte d'un toit à l'impériale, présente trois étages. Le chœur polygonal est éclairé par cinq baies décorées de verrières et la nef par six.

Murs grès pierre de taille enduit
Toit ardoise, tuile
Plans plan allongé
Techniques vitrail
Représentations Vierge, Education de la Vierge, nativité Christ saint Pierre saint Paul saint Nicolas sainte Catherine d'Alexandrie
Précision représentations

Huit verrières, sur fond de grisaille, sortent de l'atelier Bertin et Najean, Nancy : saint Pierre Fourier, l’Éducation de la Vierge, saint Jean-Baptiste, sainte Catherine d’Alexandrie, saint Nicolas, saint Clément, le Christ remettant les clés à saint Pierre et saint Paul, ces deux dernières situées dans le chœur. La Nativité de la Vierge et la Sainte Famille, dans le chœur, sont l’œuvre de Jacques Gruber, 1922. Les scènes centrales, sommées d'une croix de Lorraine avec des chardons, surmontent la croix de guerre, brochant sur deux épées, entourées de drapeaux tricolores. Ce décor commémore l'attribution de la croix de guerre 1914-1918 à la commune le 28 septembre 1920 (J.O. 01/10/1920).

(c) Région Lorraine - Inventaire général ; (c) Conseil départemental de la Meurthe-et-Moselle - Laumon Annette - Chrétien Anne - Soncourt Jean - Sonrier Marie-Agnès - Gottscheck Mary