Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

église conventuelle Sainte-Anne des soeurs de la Doctrine chrétienne

Dossier IA54002942 réalisé en 2013
Genre de soeurs de la Doctrine chrétienne
Vocables Sainte-Anne
Dénominations église
Aire d'étude et canton Nancy
Adresse Commune : Nancy
Adresse : rue Saint-Dizier
Cadastre : 1865 D 238 ; 1972 BW 215 ; 2008 BW 215

Église construite par l'architecte Léon Vautrin (1820-1884) en 1860 pour la congrégation de la Doctrine chrétienne. En 1892, le marbrier marseillais Jules Cantini (1826-1912), auteur du maître-autel (IM54014236), réalise le dallage du choeur, sous la direction d'Antonin Rougieux (1854-1923), architecte nancéien.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle
Dates 1860, porte la date
Auteur(s) Auteur : Vautrin Léon,
Léon Vautrin (1820 - 1884)

Architecte installé à Nancy (4 rue de la Salpétrière à partir de 1873), architecte diocésain.

cf Thiébaut P. Un architecte néo-gothique méconnu, Léon Vautrin. Mémoire de maitrise : Nancy II, 1984.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source
Auteur : Rougieux Antonin, architecte, attribution par source
Auteur : Cantini Jules,
Jules Cantini (1826 - 1912)

Sculpteur marseillais


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
marbrier, attribution par source

Église de style néo-gothique édifiée sur un plan en croix latine : vaisseau central à 4 travées accosté de bas-côtés, transept saillant et chevet à 5 pans coupés précédé d'une travée de choeur. Les bas-côtés sont très étroits, couverts d'appentis et percés d'une suite d'oculi à quatre-feuilles ornés de 20 verrières à décor végétal. L'édifice est voûtée d'ogives, à l'exception des bas-côtés voûtés d'arêtes. La nef compte 2 niveaux d'élévation : arcades trilobées ouvertes sur les bas-côtés et fenêtres hautes percées entre des piles à colonnes engagées qui supportent la retombée des voûtes. Une élévation similaire se prolonge dans le transept et le choeur, des arcs trilobés (à colonnettes baguées) ornant la totalité du soubassement à l'appui des verrières. La 1e travée est occupée par une tribune fermée par une balustrade ajourée de quatre-feuilles et ouverte sur la nef par des arcades trilobées reposant sur 2 grosses piles à colonnettes engagées ; la sous-face de la tribune est couverte de voûtes d'ogives à clés pendantes ornées de motifs végétaux et animaux fantastiques. Chapiteaux à crochets. Sol de la nef à carreaux de céramique à motif végétal stylisé et croix grecque, sol du choeur en marbre à décor géométrique. Clé de voûte de la croisée du transept datée 1860 et sculptée des armoiries (avec devise : Labore Fideque = par le travail et par la foi) de Mgr Darboy, évêque de Nancy et Toul de 1859 à 1860. La nef est surmontée d'un clocher carré de petite dimension ; en bois et couvert d'une toiture en pavillon surmontée d'une croix métallique, il contient une cloche (IM54014244).

Murs calcaire moellon enduit
Toit ardoise
Plans plan en croix latine
Étages 3 vaisseaux
Couvrements voûte d'ogives
voûte d'arêtes
Couvertures toit à longs pans
appentis
croupe polygonale
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier en vis sans jour, en maçonnerie
Techniques sculpture
sculpture
vitrail
vitrail
céramique
Représentations armoiries croix
Précision représentations

armoiries de Mgr Darboy : clé de voûte ; croix tréflée : pignon du transept

Statut de la propriété propriété privée
Sites de protection secteur sauvegardé
(c) Région Lorraine - Inventaire général - Tronquart Martine
Martine Tronquart

Chercheur au Service Régional de l'Inventaire du Patrimoine Culturel, site de Nancy.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.