Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

château d'eau

Dossier IA88031154 réalisé en 2016

Fiche

Dénominations château d'eau
Aire d'étude et canton Vosges - Coussey
Adresse Commune : Ruppes
Adresse : rue de Nancy
Cadastre : 2017 YC 50

Le château d'eau situé à Ruppes est construit dans les années 1960. Il est bâti selon le type Monnoyer. Ce système de construction est breveté en 1908 par Léon Monnoyer (entrepreneur bruxellois) et permet l'édification de cheminées, de châteaux d'eau ou de tours au moyen d'éléments préfabriqués en béton armé. Cette technique inédite a été développée en collaboration avec les ingénieurs Dumas et Braive, et se veut une alternative aux cheminées coulées sur place, difficiles à réaliser. Elle permet une rapidité de montage, la légèreté et un coût modique. Dans les Vosges, deux autres réservoirs similaires ont été relevés à Ménil-en-Xaintois (construit avant 1949) et Gironcourt-sur-Vraine (1950-1955).

Période(s) Principale : 3e quart 20e siècle , daté par travaux historiques
Auteur(s) Personnalité : Monnoyer Léon,
Léon Monnoyer

Léon Monnoyer, bruxellois, fonde en 1873 une entreprise pionnière dans la construction en béton. Travaillant notamment selon le système hennebique, "Léon Monnoyer et fils" fait breveter un système de construction, en 1908, qui permet l'édification de cheminées, de châteaux d'eau, de puits ou de tours au moyen d'éléments préfabriqués en béton armé. Cette technique inédite a été développée en collaboration avec les ingénieurs Dumas et Braive, et se veut une alternative aux cheminées coulées sur place, difficiles à réaliser. Elle permet une rapidité de montage, la légèreté et un coût modique.

Le siège des Entreprises Léon Monnoyer était situé en 1909 à angle de la rue Camille Lemonnier et de l'avenue Louis Lepoutre (28) à Bruxelles.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
modèle, attribution par travaux historiques

Le château d'eau est situé en bordure nord-est de Ruppes, dans la partie haute du village à environ 290 m d'altitude. Il est construit selon le procédé Monnoyer selon une forme en bouchon de champagne avec un réservoir cylindrique débordant du fût, cylindrique lui aussi. Il est constitué d'un assemblage de parpaings moulés, qui s'emboîtent en créant des nervures verticales creuses, dans lesquelles du béton armé est coulé pour rigidifier l'ensemble.

Au-dessus de la porte d'accès métallique soulignée d'une encadrement en ciment saillant, des briques de verre sont ntégrées à la maçonnerie pour créer des jours éclairant l'intérieur du fut.

Murs béton parpaing de béton badigeon partiel
verre
Toit béton en couverture
Plans plan régulier
Couvrements voûte plate
Couvertures
Typologies château d'eau en bouchon de champagne, château d'eau de type Monnoyer
(c) Région Lorraine - Inventaire général ; (c) Conseil départemental des Vosges - Varvenne Vanessa