Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

château d'eau

Dossier IA88031157 réalisé en 2016

Fiche

Dénominations château d'eau
Aire d'étude et canton Vosges - Mirecourt
Adresse Commune : Puzieux
Adresse : rue de Sainte Menne
Cadastre : 2017 ZD 44

Le château d'eau situé à Puzieux a été établi dans la première moitié des années 1950. Il est construit selon le type Hennebique. Ce système de construction est breveté en 1892-1893 par François Hennebique (maçon - entrepreneur) qui permet l'édification de bâtiments industriels, d'ouvrages d’art, d'immeubles ou de citernes en béton armé, en s'appuyant sur les piles porteuses, des dalles et des étriers de renforcement en fer. Cette technique inédite nécessite peu qualification particulière pour les ouvriers, les délais de construction et les coûts sont relativement faibles, ce qui concurrence l'architecte métallique.

Dans les Vosges, c'est l'un des rares châteaux d'eau relevé établi sur la base de ce procédé.

Période(s) Principale : 3e quart 20e siècle , daté par travaux historiques
Auteur(s) Personnalité : Hennebique Francois,
Francois Hennebique (26 avril 1842 - 7 mars 1921)

François Hennebique (26 avril 1842, Neuville Saint Vaast, dans le Pas de Calais - 7 mars 1921 à Paris) devint maçon en 1860 et se spécialise progressivement dans le béton armé à partir des années 1880. Il fonde la première grande entreprise internationale de béton armé au début des années 1890, en s'appuyant notamment sur un système de construction alliant piles porteuses, poutres en T, dalles et étriers de renforcement en fer (pièce de liaison entre les éléments de la construction brevetée en 1892-1893).

L’intérêt de la méthode Hennebique réside dans une mise en œuvre relativement facile, nécessitant peu qualification particulière pour les ouvriers, les délais de construction et les coûts sont relativement faibles, ce qui concurrence l'architecte métallique. L'entreprise construit principalement des bâtiments industriels, des ouvrages d’art, des immeubles, des citernes… Elle construit par exemple en 1899 le premier pont civil en béton armé de France à Châtellerault.

A son apogée au début des années 1910, le groupe Hennebique est implanté dans plus de 20 pays, mais la première guerre mondiale l'oblige à recentrer ses activités sur la France et les colonies.

Après 1921, bureau d'étude, les Bétons Armés Hennebique poursuit l'activité jusqu'en 1967.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
modèle, attribution par travaux historiques

Le château d'eau est situé à l'entrée sud-est de Puzieux, en bordure de la rue principale. Il est construit selon le procédé Hennebique, avec une forme en bouchon de champagne avec un réservoir cylindrique débordant du fut, qui est constitué de 6 piliers de béton reliés entre eux par des entretoises et un plateau au sommet. On accède à cette plateforme fermée de garde-corps en fer par une échelle métallique, placée le long des 4 tuyaux permettant la circulation de l'eau. Ceux-ci étaient reliés aux sources et au réseau d'alimentation des habitations dans un petit bâtiment qui a été détruit.

Hors d'état de marche, le béton s'est dégradé par endroit laissant apparaitre l'armature métallique.

Murs béton parpaing de béton badigeon partiel
Toit béton en couverture
Plans plan régulier
Couvrements voûte plate
Couvertures
Typologies château d'eau en bouchon de champagne, château d'eau de type Hennebique
Techniques peinture
Précision représentations

Des bandeaux peints en blanc soulignent la forme circulaire du réservoir.

(c) Région Lorraine - Inventaire général ; (c) Conseil départemental des Vosges - Varvenne Vanessa