Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

chapelle de la Congrégation du collège de jésuites Saint-Clément actuellement salle de réunion dite salle de la chapelle

Dossier IA57002096 réalisé en 2009
Précision dénomination chapelle du collège
Vocables ???
Appellations de la Congrégation du collège de jésuites Saint-Clément
Destinations salle de réunion dite salle de la chapelle
Dénominations chapelle
Aire d'étude et canton Metz
Adresse Commune : Metz
Lieu-dit : quartier Pontiffroy
Adresse : place Saint-Clément
Cadastre : 2009 07 418

Chapelle de la Congrégation construite en 1856 pour le collège des jésuites dans un corps de bâtiment élevé en agrandissement de l'ancienne abbaye de bénédictins achetée par la Compagnie de Jésus en 1855. Les travaux sont dirigés par le père révérend Lauras (1813-1882), assisté d'un élève du collège, Edmond Duthoit (1837-1889) ; fils de l'architecte de la reconstruction de la cathédrale d'Amiens, puis architecte à son tour, E. Duthoit travaillera avec Viollet-le-Duc, notamment à Notre-Dame de Paris, avant de succèder à son père à Amiens, puis devenir inspecteur des Monuments Historiques en Algérie. La chapelle est bénite le 13 octobre 1857. Le décor intérieur est réalisé dans les années 1860 : peinture, lambris et stalles (étudiés dans la base Palissy), peinture monumentale et chemin de croix (étudiés dans la base Palissy), verrières (étudiées dans la base Palissy). Sans affectation suite à la fermeture du collège en 1970, elle est restaurée dans les années 1983 pour être transformée en salle de réunion suite à l'installation du Conseil Régional de Lorraine dans les bâtiments de l'ancien collège. En 2015-2016, l'ensemble est à nouveau restaurée, la structure de la tribune est confortée, peintures et lambris font l'objet de nettoyage et de reprises.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle
Dates 1856, daté par source
Auteur(s) Auteur : Lauras, maître de l'oeuvre, attribution par source
Auteur : Duthoit Edmond, architecte, attribution par source

La chapelle de style néo-gothique occupe le rez-de-chaussée d'un corps de bâtiment à 3 niveaux fermant le côté sud de la cour dite du parloir de l'ancien collège de jésuites. Elle est composée d'un vaisseau unique à 5 travées voûtées d'ogives. La 1ère travée est délimitée par 3 arcs en plein cintre reposant sur des piliers de 4 colonnes qui portent une tribune fermée par une balustrade, à laquelle on accède par un escalier en équerre, en bois, situé à gauche de l'entrée. Les nervures des voûtes reposent sur des colonnes engagées disposées sur une large pile encadrant chaque baie (aménageant un espace d'une profondeur d'un mètre environ couvert d'un berceau transversal). Les 4e et 5e travées sont séparées par un mur, orné d'une peinture monumentale (IM57004527), la 4e travée étant affectée au choeur et la 5e servant de sacristie. Les murs latéraux sont couverts de lambris (IM57004529). Chapiteaux à crochets.

Murs calcaire moellon enduit


Toit ardoise
Plans plan allongé
Étages 1 vaisseau
Couvrements voûte d'ogives
voûte en berceau
Couvertures toit à longs pans
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier en équerre, en maçonnerie


Techniques peinture
sculpture
vitrail
peinture
menuiserie
Représentations étoile ornement végétal ornement géométrique saint agneau mystique
Précision représentations

agneau mystique sur clés de voûte ; décor géométrique sur piles, arcs doubleaux et formerets ; ciel étoilé sur voûtains ; saint-Jean l'Evangéliste et saint Jean-Baptiste peints de part et d'autre de la travée de choeur

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre à signaler
Protections classé MH, 1992/08/31
Précisions sur la protection

inscription 23 06 1988 (arrêté) annulée

(c) Région Lorraine - Inventaire général - Henry Jean-Yves - Tronquart Martine
Martine Tronquart

Chercheur au Service Régional de l'Inventaire du Patrimoine Culturel, site de Nancy.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.