Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
moulin puis minoterie-saboterie-scierie

chaîne de fabrication de sabots : machine à détourer les sabots, machine à creuser les sabots scie à ruban , machine à poncer verticale, tronçonneuse mobile

Dossier IM88004756 réalisé en 2010
Dénominations machine à usiner par copiage, machine à découper par scie, machine à polir, machine à tronçonner
Aire d'étude et canton Hautes-Vosges - Bruyères
Adresse Commune : Xamontarupt
Adresse : 20 Sur le Moulin

Les machines qui constituent la chaîne de production ont été installées à l'extrême fin du 19e siècle, la saboterie est attestée en 1898. Son activité a cessé en 1970.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle

La chaîne de production occupe un corps de bâtiment sur un seul niveau. Les sabots sont ébauchés à la scie à ruban. Ils sont repris sur la machine à détourer, celle-ci reproduit à l'aide d'outils tournant par copiage les formes extérieurs du sabot sur deux ébauches situées de part et d'autre du modèle. L'intérieur est ensuite évidé sur la machine creuser les sabots qui fonctionne sur le même principe. Ces deux machines ont été fabriquées par J Guilliet Egré & Cie à Fourchambault. Les sabots sont finis sur une ponceuse à bande verticale de fabrication artisanale. Une scie alternative mobile à moteur thermique fabriquée par J.M. Gloppe à Lyon, moteur C.L. Conord à Rueil-Malmaison complète l'équipement de l'atelier.

Catégories cordonnerie
Matériaux acier, forgé
bois
fonte de fer

<publication MCC>versé 2014/02/07 EP</publication MCC><import cindoc>0198</import cindoc>

Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Bibliographie
  • L'Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers, Recueil de planches, Agriculture et Économie rustique. Chez Briasson, David, Le Breton, Durand. Paris 1762

    Planche : Manière de faire les sabots et les échalats.
(c) Région Lorraine - Inventaire général - Henry Jean-Yves