Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
église paroissiale Saint-Maurice

calice

Dossier IM54011672 réalisé en 2011
Dénominations calice
Aire d'étude et canton Meurthe-et-Moselle - Colombey-les-Belles
Adresse Commune : Allain
Adresse : rue Etienne Olry
Lieu de déplacement Commune : Lorraine,54,Allain,chez un particulier

Calice réalisé entre 1824 et 1838, par la maison lyonnaise Favier Frères dont le poinçon d'orfèvre fut insculpé entre 1824 et 1827 et biffé en 1976. Le vase sacré est déposé chez un particulier. Ce calice est à rapprocher de l'ostensoir (IM54011693) réalisé par les orfèvres à la même période.

Période(s) Principale : 2e quart 19e siècle
Lieu d'exécution Édifice ou site : Rhône-Alpes, 69, Lyon
Auteur(s) Auteur : Favier Frères,
Favier Frères

Maison d'orfèvrerie Favier Frères.

Les Favier sont une famille d'orfèvres lyonnais qui exercèrent leur activité à partir de 1824/1827, date d'insculpation du poinçon de maître, jusqu'en 1976, date de biffage.

La société fut fondée par les frères Jean-Marie-François-Henri (1809 -1827) et André-Michel (1805 - ?). À la mort de Jean-Marie-François-Henri, André-Michel continue seul l'activité, il insculpe un poinçon aux initiales A.F. séparées par un soleil, bien que l'activité se poursuive avec le poinçon F.F. A partir de la 2e moitié du 19e siècle, plusieurs orfèvres se succèdent jusqu'en 1976. Vers 1850, André-Michel passe la main à ses neveux Jean-Baptiste (? - 1899) et Claude Favier (1824 - 1861/1872). En 1861/1876 pour l'une et 1899 pour l'autre, les veuves des orfèvres reprennent l'atelier d'orfèvrerie jusqu'en 1903. La société est ensuite dirigée entre 1903 et 1927 par les fils de Jean-Baptiste : Marie-Michel (1854 - ?) et Charles-Marie Favier (1864 - 1941) et le fils de Claude-Auguste (1857 - av 1924). Le dernier orfèvre de la famille, Georges-Jean-Baptiste Favier (? - ?), reprendra l'activité à la suite de son père Charles-Marie de 1941 à 1976, jusqu'à la fermeture définitivement en 1976.

poinçon de maître : les initiales F.F. séparées par un soleil dans un losange horizontal


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
orfèvre

Calice en argent doré. Le pied circulaire et la fausse-coupe ajourée portent chacun trois médaillons ovales soudés. Les décors sont estampés et ciselés.

Catégories orfèvrerie
Structures plan, circulaire
Matériaux argent, en plusieurs éléments, fondu, moulé, estampage, ajouré, ciselé, doré
Précision dimensions

h = 27 ; d = 14,7

Iconographies blé
raisin
roseau
Calvaire : en médaillon, fond de paysage
saint Pierre : en médaillon, de face
sainte Madeleine : en médaillon, crâne, livre
les Vertus théologales
rosace
Précision représentations

Les symboles eucharistiques ornent le pied, le noeud et la fausse-coupe, l'ensemble du décor est traité en relief. Sur le pied mouluré, la doucine est occupée par une bande de canaux, coupée de rosaces. Les médaillons ovales figurant la Crucifixion, saint Pierre et sainte Marie-Madeleine, sont soudés sur le pied. Sur la tige, deux bagues avec motif d'entrelacs, encadrent le noeud balustre dont le décor s'inscrit sur la trame d'un entrelac où alternent rosaces et symboles eucharistiques. Le décor de la fausse-coupe est construit sur le même principe : les médaillons soudés représentant les Vertus théologales, les symboles eucharistiques et une perle se succèdent entre deux rubans.

Inscriptions & marques poinçon de maître
grosse garantie départements 1819-1838
1er titre départements 1819-1838
Précision inscriptions

poinçon de maître : les initiales FF séparées par un soleil dans un losange horizontal, poinçon insculpé sur la coupe et le pied ; poinçons de titre et de garantie insculpés sur le pied et la coupe

{GESTION=lot0077-4}{GESTION=sélection MBB}{GESTION=versé 2013/09/28 EP}{GESTION=modifié sur Gertrude AC}

Statut de la propriété propriété de la commune
(c) Région Lorraine - Inventaire général ; (c) Conseil général de la Meurthe-et-Moselle - Chrétien Anne - Laumon Annette