Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

architecture rurale de la commune de Urville

Dossier IA88030869 réalisé en 2014

Fiche

Voir

Aires d'études Bulgnéville
Dénominations ferme, maison
Adresse Commune : Urville

Le toponyme en -villa indique que Urville est certainement apparu lors de la vague de peuplement entre le 7e et le 9e siècle ap. J.-C. Toutefois, la carte archéologique mentionne la probabilité de tumulus sur la commune et la découverte de tuiles et poteries romaines. La première mention remonte à 1123.

Les deux bâtiments datés par une pierre gravée ont été construits en 1677 et 1734. Une taque porte la date 1665, mais elle n'est pas en place. Les autres fermes sont datables des 17e, 18e et 19e siècles (critères morphologiques et architecturaux, cadastre ancien).

Ce petit village comprend des fermes de dimensions assez importantes, et le recensement de 1886 (AD88 6M1063) dénombre une importante proportion de rentiers et propriétaires-exploitants (17 chefs de familles pour 191 habitants). Si les marchands itinérants semblent avoir une importance régionale au 18e siècle, il n'en reste plus un seul à la fin 19e siècle (cf JACQUET, Alain. La terre, la charrue, les écus, la société villageoise de la plaine thermale des Vosges de 1697 à 1789. Presse universitaire de Nancy. 1998). Le recensement de 1886, permet également de relever la présence de 7 gantières, dentellières et couturières. La fonderie de cloches clôt son activité à cette période.

La transition démographique et l'exode rural ont entraîné une très forte chute de la population du village au fil des siècles : 458 habitants en 1793, 190 en 1886, 69 en 2006.

Période(s) Principale : 17e siècle, 18e siècle, 19e siècle , porte la date, daté par travaux historiques

Urville comprend 32 bâtiments (source INSEE), dont 17 repérés et 3 étudiés.

Les fermes sont construites en moellons de grès. Elles sont le plus souvent couvertes d'une charpente à longs pans sur laquelle reposent des tuiles mécaniques. Les encadrements sont en grès, calcaire, bois, IPN et ciment. Dans cette commune, les fermes sont de dimensions assez importantes car 35 % des fermes sont composées d'une à deux travées de plan, 35% en ont 3 et 30 % en ont 4 ou plus. On peut dénombrer 3 fermes à pavillon, 3 fermes à double logis, 3 fermes à plan en forme de L, et 2 maisons de manouvriers. Hormis une ferme en angle de rues, toutes les fermes sont parallèles à la voie, et 58% d'entre elles sont mitoyennes.

On pénètre dans le logis par une porte piétonne dans 88% des maisons. En l'absence de porte piétonne, on entre dans le logis par la porte charretière. Trois quarts des logis ont une seule pièce en façade et sont plus profonds que larges. Leurs cuisines s'ouvrent alors sur la rue, et le poêle sur le jardin à l'arrière. Un petit jour (rectangulaire ou oculus) au-dessus de la pierre à eau est observable dans 35% des cuisines, ce qui représente la plus forte proportion du canton.

Le bâti conserve quelques éléments de décors (niches, statues, ferronneries, corniches sculptées…), avec quelques éléments anciens : 6 ouvertures à chanfrein dont 2 en plein cintre, 1 baie à meneau et 1 linteau infléchi. Quelques portes piétonnes avec imposte et menuiseries intéressantes ont été conservées. 35 % des fermes présentent des chaînes d'angles en pierre de taille, ou peintes sur l'enduit, ce qui indiquent un effort d'ornement des habitations.

Typologies ferme à double logis, ferme à plan en L, ferme à pavillon, maison de manouvriers
Toits tuile mécanique, tôle ondulée
Murs grès moellon enduit
Décompte des œuvres nombre d'oeuvres reperées 17
nombre d'oeuvres étudiées 3
nombre des immeubles au dernier recensement de l'INSEE 32

Références documentaires

Bibliographie
  • JACQUET, Alain. La terre, la charrue, les écus, la société villageoise de la plaine thermale des Vosges de 1697 à 1789. Presse universitaire de Nancy. 1998

    Conseil Régional de Lorraine, Service Régional de l'Inventaire général du Patrimoine Culturel, Nancy
(c) Région Lorraine - Inventaire général ; (c) Conseil départemental des Vosges - Varvenne Vanessa