Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

architecture rurale de la commune de Crainvilliers

Dossier IA88030865 réalisé en 2014

Fiche

Voir

Aires d'études Bulgnéville
Dénominations ferme, maison
Adresse Commune : Crainvilliers

La carte archéologique mentionne des traces d'occupation gallo-romaine au lieu-dit les "Terres rouges", sur l'éperon de "La Follière". Un important cimetière du haut Moyen-Age est aussi signalé au lieu-dit "Le Parc". L'ancien château fort médiéval des seigneurs de Crainvilliers, détruit, se trouvait au lieu-dit "La Noue". Il y avait également une maison des Templiers au lieu-dit "Tuilon". Plusieurs traces des tuiles en écart, suggèrent que des fermes isolées existaient avant le 17e siècle, et n'ont pas été reconstruite après la Guerre de Trente Ans. (cf. DROUOT, Statistique rétrospective sur la commune de Crainvilliers présentant la situation à tous les points de vue à la veille de la Révolution. 1888). A partir de 1832, P.A. Muel, maître de forge à Sionne, prospecte et développe des houillères sur le territoire. A la fin du 19e siècle, c'est 25 ménages qui dépendent de cette activité. Environ 120 habitants sont aussi vendeurs, fondeurs de cuillers, marchands ambulants à cette époque. Lors du recensement de 1901(AD88, 6M666), il est également dénombré de nombreux vignerons, une trentaine, sans pour autant que l'on puisse observer une architecture particulièrement adaptée, hormis des caves avec accès direct à la rue. Le droit de vaine pâture a été maintenu dans cette commune jusqu'en 1925.

Les bâtiments datés ont été construits aux 17e, 18e, et 19e siècles (1620, 1746, 1751, 1810, 1830, 1844, 1874). Les autres fermes sont datables des mêmes siècles (critères morphologiques et architecturaux, cadastre ancien). Dans le village, il existe quelques éléments architecturaux antérieurs au 17e siècle, en place ou en remploi, (escalier en vis, encadrements à chanfrein...) qui laissent à penser que plusieurs fermes ont probablement une structure antérieure au 17e siècle.

Période(s) Principale : 18e siècle, 19e siècle, 17e siècle , porte la date, daté par travaux historiques

Crainvilliers comprend 102 bâtiments (source INSEE), dont 28 repérés et 6 étudiées.

Les fermes sont construites en moellons de grès. Elles sont le plus souvent couvertes d'une charpente à longs pans sur laquelle reposent des tuiles mécaniques. Les encadrements sont majoritairement en grès, rarement en bois, IPN ou briques de laitier. Dans cette commune, le patrimoine bâti est majoritairement composé de fermes à deux ou trois travées de plan (78%). Les autres fermes ont 4 ou plus travées de plan, hormis une maison de manouvriers. Neuf fermes ont un plan en forme de L, six fermes sont à double logis, et cinq fermes sont à pavillon. Parallèles à la voie, 9/10 fermes sont mitoyennes. On pénètre dans le logis par une porte piétonne dans toutes les maisons sauf une. En l'absence de porte piétonne, on entre dans le logis par la porte charretière. 62% des logis ont une seule pièce en façade et sont plus profonds que larges. Leurs cuisines s'ouvrent alors sur la rue, et le poêle sur le jardin à l'arrière. Dans le cas d'une maison à plan en L, c'est le poêle qui est bâti en avant sur l'usoir. Un petit jour rectangulaire au-dessus de la pierre à eau est observable dans 21% des cuisines.

Le bâti conserve des éléments de décors (niches, statues, corniches, chaînes d'angle…), et des garde-corps métalliques ouvragés. Peu d'ouvertures anciennes sont visibles (chanfrein et agrafes...). Quelques portes piétonnes avec imposte vitrée et menuiserie intéressantes ont été conservées.

Typologies ferme à double logis, ferme à plan en L, ferme à pavillon, maison de manouvriers
Toits tuile mécanique, tuile creuse, tôle ondulée, ciment amiante en couverture
Murs grès moellon enduit
Décompte des œuvres nombre d'oeuvres reperées 28
nombre d'oeuvres étudiées 6
nombre des immeubles au dernier recensement de l'INSEE 102

Références documentaires

Documents d'archives
  • DROUOT, Statistique rétrospective sur la commune de Crainvilliers présentant la situation à tous les points de vue à la veille de la Révolution.1888. (AD88 : 11T18/87, 2Mi54/R1

    monographie communale Archives départementales des Vosges, Épinal : 2Mi54/R1
(c) Région Lorraine - Inventaire général ; (c) Conseil départemental des Vosges - Varvenne Vanessa