Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ancienne synagogue de Sarreguemines (détruite)

Dossier IA57030109 réalisé en 2018

Fiche

Dossiers de synthèse

Dénominations synagogue
Aire d'étude et canton Région Grand Est
Adresse Commune : Sarreguemines
Adresse : impasse de l'ancienne synagogue

Une présence juive est attestée à Sarreguemines à partir de la fin du 17e siècle (un procès intenté contre un juif en 1691), avec une seule famille résidente en 1694, selon l'intendant de la Sarre. Il n'y a toujours officiellement qu'une famille en 1705 et dans la liste des familles autorisées à résider dans le duché de Lorraine de 1721, nombre qui passe à deux sur les listes de 1753 et 1762.

La communauté se développe fortement à partir de l’Émancipation avec 215 personnes dès 1808 et 315 en 1840. Seconde communauté du département après Metz dans la première moitié du 19e siècle, elle est dotée d'un poste rabbinique, rétribué par L’État à partir de 1831.

Selon le tableau de 1838, un premier oratoire implanté dans une maison particulière de la rue des Grenouilles, attesté en 1769 par l'intendant, remonte à 1755. Ce premier édifice est vendu en 1863 pour financer les travaux de la nouvelle synagogue, élevée par l'architecte Charles Desgranges. De style orientalisant, elle est accompagnée de 3 bâtiments annexes en U. En 1925, l'architecte Strasbourgeois Wolf la restaure (déplacement de l'orgue Wetzel pour faire de la place aux chœurs). En 1939, est ajouté un pavillon abritant des salles de réunion.

La synagogue est détruite par les nazis durant l'été 1940, en même temps qu'un grand nombre d'autres édifices juifs du département.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle
Secondaire
Dates 1862, daté par source
1925, daté par source
Auteur(s) Auteur : Desgranges Charles
Charles Desgranges

Cet architecte, actif dans le 3e quart du 19e siècle, est l'auteur de la restauration de la synagogue de Forbach et des deux synagogues, aujourd'hui détruite de Puttelange-aux-Lacs et Sarreguemines.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.

Auteur : Wolf,
Wolf

Architecte strasbourgeois, actif dans l'Entre-deux-guerres


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source

Seule la façade est documentée par des photographies anciennes. Précédée par une cour bordée de bâtiments annexes, la synagogue en pierre de taille était accessible par un portique à 3 arches. Elle était élevée en style orientalisant avec des arcs outrepassés, des merlons et un décor sculpté en tapis caractéristiques de l'architecture hispano-mauresque. Le caractère juif de l'édifice était aussi indiqué par les tables de la Loi amortissant le pignon et la citation hébraïque gravée au-dessus du portique "Car ta maison sera appelée une maison de prière pour tous les peuples (Isaïe, 56, 7), très fréquente à l'époque. Couverte d'un toit à longs pans brisés la synagogue présentait aussi une petite coupole.

Murs pierre moyen appareil
Couvrements
Couvertures toit à longs pans brisés
toit rhomboïdal
États conservations détruit
Techniques sculpture
Représentations ornement architectural, symbole religieux
Précision représentations

symbole religieux : Tables de la Loi

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales de Moselle, Saint-Julien-lès-Metz : B7762
  • Ministère de la Défense, service historique de la Défense, Vincennes : A1/1289
  • Archives départementales de Meurthe-et-Moselle, Nancy : 3F502
  • Archives nationales de France, Pierrefitte-sur-Seine : F19/11024
  • Archives nationales de France, Pierrefitte-sur-Seine : F19/11101
  • Archives nationales de France, Pierrefitte-sur-Seine : F19/11109
  • Archives départementales de Moselle, Saint-Julien-lès-Metz : 1V156
  • Archives départementales de Moselle, Saint-Julien-lès-Metz : 2V86
  • Consistoire israélite de la Moselle, Metz : n. c.
Documents figurés
  • collection particulière : n. c.
Périodiques
  • 1858, p. 344-345
(c) Région Lorraine - Inventaire général - Decomps Claire
Claire Decomps

conservateur en chef du patrimoine, chercheur en Lorraine de 1994 à 2018 puis responsable de la conservation du musée d’art et d’histoire du Judaïsme à Paris.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.