Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ancienne synagogue de Raon-l'Etape (détruite)

Dossier IA88031726 réalisé en 2009

Fiche

  • Impression

Dossiers de synthèse

Dénominations synagogue
Aire d'étude et canton Région Grand Est
Adresse Commune : Raon-l'Étape
Adresse : rue de Lorient

Une communauté juive se constitue à Raon-L'Étape, immédiatement après l’Émancipation, avec l’arrivée dès 1793 de 27 personnes de Krautergersheim (Bas-Rhin). Elle compte déjà 84 personnes en 1808 (soit la plus importante du département), 126 en 1841, en intégrant plusieurs familles de Laneuveville-les-Raon et de Celles-sur-Plaine, et 131 en 1892. Elle emploie un ministre-officiant jusqu’en 1914, avant de faire appel à des rabbins extérieurs.

Le premier lieu de culte, existant « depuis environ 50 ans » selon l’enquête sur les synagogues dépendant du consistoire de Nancy de 1838, semble remonter à l’arrivée des premières familles. Implanté dans la maison Prudhomme, quai de la Victoire, il est incendié en 1834 et restauré avec l’aide de l’État. Devenu trop petit, la communauté acquiert l'édifice peu avant 1850, en vue de sa reconstruction, des plans et devis étant dressés par l’architecte Duchaud. La maison est alors frappée d’alignement et détruite en 1849, la communauté recevant 3 000 f de dédommagement et l’ensemble des matériaux. En 1850, elle acquiert un terrain rue du Paquis (act. Rue de Lorient). Une nouvelle synagogue est alors élevée par l’architecte de la ville, Fagot, dans un style classique rappelant celles de l’architecte Ringeisen dans l’arrondissement de Sélestat. L’intérieur est réaménagé en 1882.

Pillée par les nazis et fortement endommagée par les bombardements, la synagogue est détruite en 1949. Il n’en subsiste qu’une photographie intérieure, garnie de tentures funéraires, prise le 1er juillet 1894 à l’occasion d’une cérémonie à la mémoire du président Sadi Carnot.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle
Secondaire : 4e quart 19e siècle
Dates 1850, daté par source
1882, daté par source
Auteur(s) Auteur : Fagot,
Fagot

Architecte actif à Raon l'Etapes, vers 1850.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte communal, attribution par source

Seul l'intérieur de la synagogue est documenté par une photographie de 1894. Ses dispositions sont conformes à la période, avec une estrade de lecture surélevée, juste devant l’arche sainte. Cette dernière présente des doubles colonnes, amorties de pots à feu, et un fronton triangulaire surmonté des tables de la Loi, dont le linteau porte l’inscription en hébreu « Tourne-toi vers la prière de ton serviteur » (Rois, 8, 28). Au-dessus de l’oculus, est placée une autre inscription, très courante : « Sache devant qui tu te tiens ». On notera la présence d’un très beau lustre en cristal.

Escaliers
États conservations détruit

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives nationales de France, Pierrefitte-sur-Seine : F19/11023
  • Archives nationales de France, Pierrefitte-sur-Seine : F19/11024
  • Archives nationales de France, Pierrefitte-sur-Seine : F19/11101
Documents figurés
  • Archives départementales des Vosges, Épinal : 11Fi42
(c) Région Lorraine - Inventaire général - Decomps Claire
Claire Decomps

conservateur en chef du patrimoine, chercheur en Lorraine de 1994 à 2018 puis responsable de la conservation du musée d’art et d’histoire du Judaïsme à Paris.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Grivel Gilles
Gilles Grivel

Historien, spécialiste des communautés juives des Vosges


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.